La touche d'humour : Braquage

C'est un braqueur qui arrive dans une banque. Il tient tout le monde en respect avec une arme et exige l'accès au coffre fort.
Il ressort quelques instants plus tard avec plusieurs sacs de billets.
Il regarde alors un client droit dans les yeux et lui demande : "Tu as vu quelque chose ?"
Le client répond : "Oui, vous avez...."
Il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'il est abattu d'une balle entre les deux yeux. Le malfaiteur regarde le client à côté de lui droit dans les yeux, et lui repose la même question :
"Tu as vu quelque chose ?"
Le client répond : "Moi, non. Mais ma femme, elle, a tout vu !!"

Une faute de frappe à 85 milliards chez le courtier de Samsung

Le régulateur financier sud-coréen cherche à comprendre comment Samsung Securities a pu distribuer, à la suite d’une erreur humaine, des milliards de « titres fantômes » à ses employés.

Un employé de Samsung Securities devait effectuer le paiement de dividendes aux salariés de la société détenant des stock-options.

La direction prévoyait de verser 0.76 euros par action. Mais en entrant l'opération dans son ordinateur, l'employé a, par erreur, versé 1.000 actions de dividende pour chaque titre détenu.

En une seconde, c'est un paiement équivalent à 85 milliards d'euros, qui a été enclenché. Découvrant le miraculeux dividende, 16 employés de Samsung Securities ont lancé la vente de 5 millions de titres sur la place de Séoul. Inquiets de ces cessions soudaines, les autres investisseurs ont eux aussi cédé dans la panique leurs actions Samsung Securities et provoqué une chute brutale du cours.

Elle a ainsi perdu jusqu'à 12 % de sa valeur avant que la direction ne prenne conscience de l'erreur et ne calme les marchés


11 avril 2018 Les échos