La touche d'humour : Opérations de crédit

C'est un homme qui demande à un banquier : Pouvez-vous me donner un peu d'argent ?
Le banquier dit à cet homme :
- Je n'ai pas d'argent, mais je peux vous en donner demain.
- Mais je ne veux pas de votre argent je veux celui de la banque.
- Ha! Je n'avais pas compris..

Elaboration d'un plan de continuité d'activité dans les banques africaines

Ces points sont abordés dans nos séminaires interbancaires.

L'intermédiation financière exerce rôle central dans la promotion de l'activité économique et la croissance. Mais, force est de constater que les établissements de crédit sont exposés aux perturbations opérationnelles majeures susceptibles d’affecter leurs infrastructures physiques et/ou leurs ressources humaines, les événements susceptibles d’influencer l’accomplissement normal de leurs activités pouvant être d’origine naturelle ou humaine.

Les aspects développés ci après concernent les banques et établissements de crédits africains.

Les systèmes financiers sont fortement dépendants de l'automatisation et des composants de l'infrastructure physique la soutenant, une défaillance opérationnelle d’un établissement de crédit peut causer des difficultés au système bancaire dans son ensemble :

- les ruptures des processus de compensation et de règlement peuvent avoir de graves conséquences et empêcher des acteurs significatifs du marché d'achever des transactions et de satisfaire à leurs obligations ;
- des interruptions répétées ou prolongées sur l’exploitation d'un système bancaire altèrent la confiance et pourraient aboutir à un retrait massif de capitaux par des utilisateurs nationaux ou internationaux.

Une supervision bancaire efficace permet au système bancaire de continuer à garantir à la clientèle un minimum de services bancaires.


Les normes internationales engagent les autorités de contrôle et de supervision à impulser un mouvement général vers la mise en place par leurs assujettis d’un plan de continuité d’activité et le Forum Conjoint du Comité de Bâle pour la Supervision Bancaire a publié à cet effet en août 2006 des Principes Directeurs en matière de continuité d’activité.

Dans cette optique, la COBAC a élaboré le « REGLEMENT COBAC R-2008/01 PORTANT OBLIGATION D'ELABORATION PAR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT D’UN PLAN DE CONTINUITE DE LEURS ACTIVITES »

C’est dans ce cadre que nous avons conçus ce séminaire sur l’élaboration du plan de continuité d’activité, tout spécialement adapté aux banques africaines.


Seront spécialement étudiées les notions suivantes qui, bien que souvent comprises sur le plan théorique, restent d’application pratique délicate :


- Acteurs critiques ;


- Analyse d’impact sur l’activité ;


- Opération ou service critique ;


- Perturbation opérationnelle majeure ;


- Risque opérationnel ; Résilience ;


- Continuité d’activité ;


- Reprise, objectif de reprise, niveau et délai de reprise ;


- Gestion de la continuité d’activité ;


- Protocole de communication ;


- Infrastructure physique ; Site alternatif.